Les jardins partagés

Visuel détail
Accroche détaillée

Conscient des nombreux bénéfices du contact de la nature, le citadin devient acteur de son cadre de vie. Cette implication citadine confirme encore la richesse de l'échange homme - nature.

Contenu
Contenu

Un jardin partagé est un espace cultivable, implanté sur un terrain public ou privé. Il est entretenu par les habitants, pour leur propre bénéfice, par le biais d'un organisme gestionnaire.

Le jardinage partagé peut être :

  • en pied d'immeubles, quand il sont entretenus au bas des bâtiments de logements collectifs des bailleurs sociaux
  • pédagogique, quand il sert de support d'activités éducatives pour les enfants
  • collectif quand il géré en commun par les membres d’une association de quartier
  • éphémère quand il occupe temporairement un terrain en friche
  • d'insertion sociale quand ses récoltes reviennent aux familles précaires qui en assurent collectivement l'entretien
  • le jardin est ouvert au public en présence d’un adhérent jardinier

Une cinquantaine de jardins partagés sont apparus sur Lyon. Un appel à projets, lancé en 2009 par la ville, a participé à cette impulsion, en soutenant financièrement les associations gérant les jardins.

La pratique du jardinage, ainsi démocratisée, permet :

  • une meilleure alimentation
  • un réel impact sur la santé des jardiniers
  • un moral regonflé au contact de la "terre" et des autres
  • un lien renforcé entre les habitants d’un quartier
  • de contribuer au bien-être

Les jardins partagés deviennent des lieux d'éducation à l'environnement. Ils permettent la sensibilisation au respect de l'environnement. Jardiner permet en effet de se familiariser avec certaines notions et de pratiquer :

  • la gestion des déchets
  • la gestion de l’eau
  • l'appropriation, le respect et l'embellissement des espaces extérieurs
  • la préservation de la biodiversité