Urbanisme
- Publié le 22 juillet 2021

Une nouvelle charte urbaine et architecturale pour une ville soutenable

La Ville de Lyon et ses partenaires ont signé lundi 28 juin la nouvelle charte de qualité urbaine, architecturale, paysagère et environnementale. Cette signature engage collectivement à relever les défis sociétaux et environnementaux, pour que chaque bâtiment participe à la transition écologique.

Contenu

La charte urbaine et architecturale de la Ville de Lyon est un prélude aux projets de construction, de réhabilitation ou d’aménagement, depuis 2006. Véritable outil de dialogue entre les porteurs de projets et la Ville, elle est au cœur de la culture de l’urbanisme lyonnais.

Quinze ans plus tard, la Ville de Lyon réaffirme cette dynamique partenariale de construction avec les acteurs de l’immobilier, de l’architecture et de la construction, en l’adaptant aux défis sociétaux et environnementaux.

« Comme toutes les villes du monde, Lyon est aujourd’hui face au défi du siècle, celui du réchauffement climatique. L’ambition est à la hauteur du défi et nous aurons besoin de toutes les énergies pour le relever. »
Grégory DOUCET, Maire de Lyon


Une nouvelle charte pour s’engager collectivement dans la lutte contre le changement climatique et adapter la ville à ses effets

L’accord de Paris du 12 décembre 2015 (COP21) a fixé l’objectif de limiter l'élévation de la température à 1,5°C et la neutralité carbone à l’horizon 2050. La Ville de Lyon s’est engagée à réduire son empreinte carbone et à lutter contre le réchauffement climatique, en consacrant 1/3 de son plan pluriannuel d’investissement à la transition écologique.

Si la Ville agit sur ses émissions à travers la rénovation de son patrimoine bâti, la neutralité carbone ne peut être atteinte sans l’appui et l’action de tous les acteurs du territoire, car l’aménagement de la ville est l’affaire de toutes et tous : architectes, promoteurs, bailleurs, aménageurs, propriétaires, actrices et acteurs de l’immobilier et du bâtiment, habitantes et habitants…

La nouvelle charte introduit la dimension environnementale pour coopérer avec l’ensemble des acteurs autour des enjeux climatiques et de la sobriété carbone, tout en veillant à la maîtrise des coûts, dans toute opération de construction, d’aménagement ou de réhabilitation.

Les projets qui émergent à Lyon devront, à la parcelle, s’adapter aux grands enjeux posés par les modifications des modes de vie et par l’urgence écologique et climatique : sobriété, biodiversité, rafraîchissement, production de logement social et abordable, qualité des logements, espaces communs et extérieurs, recours aux énergies renouvelables… Des enjeux qui entrent en cohérence avec le PLU-H coordonné par la Métropole de Lyon.


Vers un développement urbain qui allie frugalité, qualité et adaptabilité

La nouvelle charte, organisée en 5 objectifs et 10 priorités, fixe une méthode de travail et des enjeux à concilier :

  • Construire : la production de logements, notamment sociaux et abordables, doit être poursuivie et accélérée en accord avec la loi SRU et pour apporter plus de confort aux habitants (confort d’hiver et d’été, performance énergétique, présence d’équipements et aménités…)
  • Renaturer la ville : chaque projet doit intégrer sa part de végétalisation et s’inscrire dans l’existant et l’environnement (préservation des arbres et espaces de pleine terre, maintien et renforcement de la perméabilité des sols…)
  • Adapter la ville : en utilisant des matériaux biosourcés, en favorisant la création d’îlots de fraîcheurs (canopée, espaces verts…)

Des adaptations dans l’instruction des permis de construire

L’atelier préalable examine les principaux projets de permis de construire de logements collectifs, bureaux, équipements, déposés auprès de la Ville de Lyon, soit environ une centaine de dossiers par an. La Ville de Lyon renforcera son accompagnement des projets lors de l’atelier préalable en se dotant d’un expert environnemental pour apporter des conseils en transition écologique, énergie et fluides. Ces ateliers se tiendront dans un délai d’environ 6 mois.


Une démarche co-construite avec les acteurs de la ville

Dès le début de la mandature, la Ville de Lyon a souhaité refondre la charte en concertation avec les acteurs du secteur. Entre le lancement en novembre 2020 et l’aboutissement, plusieurs séminaires et ateliers se sont tenus en présence des professionnels, pour établir des constats partagés sur l’aménagement, l’urbanisme, la qualité attendue des constructions. L’application de la nouvelle charte fera l’objet d’une évaluation annuelle entre ses signataires, dont la première un an après sa signature.

Colonne de droite 2

Les signataires de la charte

►  la Ville de Lyon
►  la Métropole de Lyon
►  l’Unité départementale de l’architecture et du patrimoine du Rhône et la Métropole de Lyon (DRAC)
►  le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) Rhône-Métropole
►  la Fédération des promoteurs immobiliers
►  l’Association des bailleurs constructeurs du Rhône et de la Métropole de Lyon
►  le Conseil régional de l’Ordre des Architectes Auvergne Rhône-Alpes
►  le Syndicat des architectes de Rhône Métropole
►  la Fédération Française du paysage Auvergne Rhône-Alpes Bourgogne Franche-Comté
►  la Chambre des notaires du Rhône
►  la FNAIM 69

Bloc recherche - Actualités