Culture
- Publié le 21 janvier 2022

La salle Rameau va revivre

Crédit photo : P&R

Lieu emblématique du patrimoine lyonnais, au cœur du 1er arrondissement, la salle Rameau est une œuvre unique d’Art Nouveau du XXe siècle. Elle va revivre en 2024 dans un projet alliant culture, convivialité et valorisation du patrimoine. Au programme : salle de concert, tiers-lieu culturel ouvert sur le quartier et restauration.

Contenu

Construite en 1908, la salle Rameau est l’une des premières salles françaises dédiées à la musique symphonique. À compter de 2024, l’édifice va renaître tout en conservant la vocation culturelle dont la Ville est garante. Après appel d’offres, avaient été retenus en 2019 la Compagnie de Phalsbourg, associée aux architectes Perrot & Richard Architectes et Cécile Rémond, et Scintillo (groupe SOS) pour la programmation culturelle. Suite à la crise sanitaire, le projet de l’équipe a connu des adaptations pour inclure un tiers-lieu culturel alliant convivialité, proximité et ouverture sur la vie lyonnaise et une réorientation vers l’économie sociale et solidaire qui s’inscrit dans la vie du 1er arrondissement.

Excellence architecturale…

Colonnes, sculptures, bas-reliefs… Les éléments remarquables de l’architecture de la salle Rameau sont remis en valeur. Et même parfois construits : c’est le cas pour la coupole et les verrières sur les toits, qui apparaissent sur les dessins de l’époque mais qui n’avaient jamais été réalisées. La salle Rameau récupèrera ainsi le dôme qui devait la couronner à sa construction. Un véritable signal pour le quartier, traité de manière contemporaine, avec de larges verrières permettant d’ouvrir le bâtiment sur la ville. Enfin les façades d’origine sont mises en valeur, notamment la marquise située rue Louis Vitet.

… et exigence environnementale

En ligne avec la Stratégie nationale bas carbone, le projet privilégie la réhabilitation à la déconstruction : structure existante conservée au maximum, réemploi des matériaux, réflexion sur le choix des produits de construction, etc. L’équipe travaille avec un expert acousticien de renom pour garantir la qualité sonore de la salle de spectacle, tout en assurant la tranquillité des immeubles riverains.

Culture à tous les étages

Réparti sur six niveaux, le nouveau lieu culturel présente trois espaces principaux pouvant accueillir des publics différents.
Au rez-de-chaussée, le tiers-lieu culturel prendra place dans les décors de l’ancienne brasserie. Entrée principale du bâtiment, il fera le lien naturel entre la salle et le quartier. Un espace d’animation, modulable, proposera des expositions, débats, master-class ou conférences.
Une scène tremplin accueillera de petites formations artistiques ou des évènements comme des tribunes de discussion organisées avec l’Université de Lyon. Une scène « découverte » qui permettra aux artistes locaux de rencontrer leur public.
Une cantine initiera la clientèle de quartier ou les visiteurs aux valeurs du « bien manger ». Enfin, un incubateur accompagnera des projets culturels dédiés aux métiers de la musique et du spectacle vivant.

Jusqu'à 900 places

Au niveau supérieur, la salle de spectacles, axée sur ses deux composantes originelles : la musique et l’éloquence. Mais avec une accessibilité, un confort et une visibilité retravaillés pour les spectateurs, ainsi que l’acoustique, intégralement reprise. Modulable (de 430 à 900 places), elle hébergera spectacle vivant, jazz, musique de chambre, chanson française, musiques actuelles, stand-up… Le prix des places sera modéré, en ligne avec la stratégie de l’opérateur, acteur important de l’économie sociale et solidaire.

Enfin, sous les toits, les verrières complètent la vie du bâtiment en proposant des points de vue uniques. Sous les verrières, un concept évolutif qui permet de proposer le matin un lieu aux allures de coffee shop à la française, à midi une offre de petite restauration autour de produits locaux et à partir de l’après-midi un lieu de rencontres et d’échanges, notamment avec les artistes. Un univers apaisant et convivial, car végétalisé.

Une réunion publique est prévue mardi 1er mars pour présenter le projet et son insertion dans le quartier.

Colonne de droite 1

 

CHIFFRES clés

1er semestre 2022 : début du chantier

2e semestre 2024 : ouverture au public

4000 m² de surface de plancher pour les 6 niveaux (450 m² pour le tiers-lieux, 3300 m² pour la salle, 250 m² pour les verrières).

 

Bloc recherche - Actualités

En images